L’interdiction visant la publicité sur le tabac : une hypocrisie!

Publié le mardi 6 juillet 2010 à 12 h 09 min par Benoit Duguay.

Depuis 1997, le Canada a adopté une Loi sur le tabac qui, entre autres choses, restreint considérablement « la vente, l’étiquetage et la promotion des produits du tabac ».

Bien que je sois non-fumeur et conscient des risques du tabagisme pour la santé, j’ai toujours soutenu que cette restriction était une forme d’hypocrisie. En effet, puisque les dangers liés à l’usage du tabac sont si élevés, pourquoi ne pas simplement en interdire la vente plutôt que de limiter les actions promotionnelles permises? En vérité, nos gouvernements sont trop heureux de percevoir les importantes taxes sur les produits du tabac pour se priver de cette manne; c’est pourquoi on a préféré une action très visible pour la population, mais qui n’a jamais résolu grand-chose.

À leur décharge, il est vrai que d’interdire la vente de tabac ne ferait qu’encourager le marché noir et la contrebande; c’est exactement ce qui est arrivé aux États-Unis de 1920 à 1933 pendant la prohibition visant l’alcool.

Je me réjouis donc des dispositions de la Loi modifiant la Loi sur le tabac, entrée en vigueur le lundi 5 juillet, qui interdit carrément la vente de certains produits, les cigarillos aromatisés entre autres, et la vente à l’unité des petits cigares. C’est une loi très responsable, en apparence en tous cas, et surtout, qui a le mérite de ne pas être hypocrite.

Qu’une autre disposition de cette même loi abroge « l’exception autorisant la publicité sur les produits du tabac dans une publication dont le lectorat est composé d’au moins 85 % d’adultes » n’est somme toute qu’un moindre mal, compte tenu du reste.

Dans les prochains jours, je vais creuser un peu plus tous les aspects de cette nouvelle loi et publierai ce que j’ai trouvé sur ce blog.


Laisser un commentaire

Livres

Consommation et nouvelles technologies

livre3

Consommation et luxe

livre1

Consommation et image de soi

livre2