Bien informer le consommateur, une nécessité

Publié le mardi 3 août 2010 à 18 h 05 min par Benoit Duguay.

Dans l’article « Les suppléments de calcium peuvent être nocifs pour le coeur », publié par la journaliste Louise Leduc dans La Presse du mardi 3 août, on peut lire que « La prise de suppléments de calcium est désormais carrément déconseillée par le British Medical Journal. »

J’ai été intrigué par cette nouvelle choc et mon esprit scientifique m’a poussé à retourner à la source d’origine, soit l’article « Effect of calcium supplements on risk of myocardial infarction and cardiovascular events: meta-analysis », publié dans le British Medical Journal.

La lecture de l’article du British Medical Journal révèle que l’information fournie par la journaliste n’est pas complète. Comme vous pourrez le lire dans les conclusions du résumé (abstract) de l’étude en question, celle-ci vise uniquement les suppléments de calcium administrés SANS ajout de vitamine D :

« Calcium supplements (without coadministered vitamin D) are associated with an increased risk of myocardial infarction. »

Pour le consommateur, en particulier dans le cas d’un produit dont la consommation est liée à la santé, il est crucial que la population soit bien informée. Les personnes qui prennent déjà un supplément de calcium, surtout celles auquel ce supplément a été prescrit par leur médecin, ne devraient pas cesser de prendre ce produit sans d’abord consulter leur médecin ou un autre professionnel de la santé.

Ceci démontre, encore une fois, la nécessité de diffuser une information claire et complète.


Laisser un commentaire

Livres

Consommation et nouvelles technologies

livre3

Consommation et luxe

livre1

Consommation et image de soi

livre2