CES 2011 : L’invasion des tablettes

Publié le jeudi 6 janvier 2011 à 13 h 47 min par Benoit Duguay.

Dans une entrevue avec Louis Lemieux à RDIWeekend le 26 décembre 2010 je prédisais que les ordinateurs portables seraient un des produits les plus fortement soldés au Boxing Day et dans les semaines à venir, car la tablette était appelée à les remplacer. J’ai ensuite repris ce thème dans un billet de mon blog, « Mes prévisions pour le Boxing Day 2010 ».

Les soldes prévues ont effectivement eu lieu et, en préparation pour le Computer Electronic Show qui ouvre à Las Vegas aujourd’hui, plusieurs manufacturiers commencent à annoncer des tablettes pour concurrencer l’iPad d’Apple. Hier, Le Monde titrait déjà « Téléviseurs connectés et tablettes au menu du CES de Las Vegas ».

Lundi, Toshiba annonçait un premier modèle de tablette roulant sur la version Honeycomb de l’OS Android 3.0; vous trouverez ci-dessous une photo qui la présente.

Tablette Toshiba

Mercredi, ASUS présentait quatre tablettes de différents formats et à différents prix; l’offre s’échelonne de la MeMo, équipée d’un écran de 7 pouces (17,8 cm), à la Transformer et à la Slider équipées toutes deux d’un écran de 10,1 pouces (25,7 cm) pour terminer avec la Slate équipée elle d’un écran de 12,1 pouces (30,7 cm), utilisable avec un stylet. Les trois premiers modèles rouleront sous Android 3.0 et le quatrième avec Windows; vous trouverez ci-dessous des photos qui les présentent.

Tablette ASUS MeMo

Tablette ASUS Transformer

Tablette ASUS Slider

Tablette ASUS Slate

Enfin, mercredi également, Lenovo présentait une autre tablette Android de 10,1 pouces (25,7 cm), la LePad dont voici une photo.

Tablette Lenovo LePad

Couplée à la  station d’accueil IdeaPad, elle pourra alors fonctionner sous Windows 7, offrant alors une solution davantage axée vers l’usage professionnel. Je trouve personnellement cette solution très attrayante.

Comme vous pouvez le constater, les jours de l’ordinateur portable traditionnel sont bel et bien comptés, car les utilisateurs leur préféreront des alternatives plus mobiles, c’est-à-dire moins lourdes à transporter, mais pouvant quand même être utilisés pour effectuer un travail plus costaud. Attendez-vous à d’autres annonces dès aujourd’hui, car la guerre de l’informatique se fera désormais sur un terrain mobile. C’est d’ailleurs pourquoi Microsoft annonçait hier que « son prochain système d’exploitation Windows serait basé sur une architecture conçue pour l’Internet mobile » et présentait plusieurs ordinateurs doté d’une architecture ARM et utilisant l’OS Windows. La guerre Android/Windows est engagée.


Laisser un commentaire

Livres

Consommation et nouvelles technologies

livre3

Consommation et luxe

livre1

Consommation et image de soi

livre2