Enfin de l’originalité dans la pub

Publié le samedi 6 octobre 2012 à 11 h 37 min par Benoit Duguay.

Pour ne pas nuire au « scoop » de la journaliste Marie-Ève Fournier qui m’a interviewé à ce sujet, j’ai attendu la publication de son article, « Montréal-Trudeau sur son 36 », dans le journal Les Affaires avant de publier ce billet.

Vers la fin septembre, Tristan, designer de vêtements mode pour hommes et femmes, a inauguré une campagne publicitaire à l’aéroport Trudeau de Montréal. Comme vous pouvez le voir dans l’image ci-contre, cette campagne repose sur l’utilisation d’un carrousel à bagages pour exposer une collection de vêtements.

Cette idée de la directrice du développement des affaires et fille du propriétaire de l’entreprise, Lili Fortin, est à mon avis un concept radicalement innovateur; à ma connaissance, c’est la première fois que ces espaces sont utilisés comme support publicitaire. Cet effet de nouveauté jouera vraisemblablement en faveur de Tristan, en particulier pour développer la notoriété de sa marque auprès de la clientèle d’affaires, un segment de marché qui reste à conquérir de l’aveu même du propriétaire Gilles Fortin.

Dans notre monde actuel où la publicité est omniprésente, il est très difficile de capter l’attention des gens avec un message publicitaire, quel que soit sa nature ou son support. Nous sommes exposés à des contenus publicitaires dès notre lever et jusqu’à notre coucher : journaux, magazines, radio, télévision, panneaux publicitaires en bordure des routes et dans les transports publics, et j’en passe. Cette omniprésence de la publicité amène la cible de ces messages, vous et moi, à filtrer ces communications pour éviter une hyperstimulation de nos sens. Dans le même but, certaines personnes adoptent même des tactiques visant à éliminer complètement les messages publicitaires; je prends en exemple le « zapping » (changement de chaîne) et le « zipping » (enregistrement des émissions et avance rapide pendant les pubs) à la télévision.

Le carrousel à bagages est un support publicitaire nouveau; la curiosité et l’ennui de l’attente pour leurs bagages pousseront sans doute la plupart des gens à jeter au moins un coup d’œil aux vêtements qui y sont exposés, dont le logo et la marque sont clairement identifiés. Si le style des vêtements leur plaît, des personnes qui ne connaissaient pas la marque pourraient la considérer lors d’un prochain achat.

Le concept est appuyé par des défilés de mode dans les aires publiques de l’aéroport, mais ceci est un autre sujet que je pourrai traiter dans un prochain billet.

Quelles seront les réactions des voyageurs envers ce nouveau type de publicité? Au moins dans  un premier temps, je pense que la plupart des voyageurs accueilleront favorablement ce nouveau type de message publicitaire; après tout, l’attente au carrousel à bagages est ennuyeuse et souvent longue; comme je le disais, l’effet de nouveauté joue en faveur de Tristan. Cela dit, il est possible que certaines personnes la critiquent, y voyant un envahissement de plus de la sphère publique par la publicité.

Et vous, qu’en pensez-vous?

4 commentaires pour “Enfin de l’originalité dans la pub”

  1. Christine Gervais dit:

    Je suis de celles qui ont été ébahies par l’audace de la chaîne Tristan. Pour dire vrai, j’ai été tellement attirée par le concept que je n’ai pas vu l’équipe de tournage qui était sur les lieux, près du carrousel à bagages. Ce n’est que quelques minutes plus tard que je me suis rendu compte que j’étais en plein dans le champ visuel de la caméra. Au départ, je n’avais pas aperçu le nom de Tristan. J’ai vu les mannequins, leurs tenues, les valises rouges. mais pas le petit rassemblement de gens bien vêtus de la tête aux pieds. À défaut de ne pouvoir toucher à l’étoffe, je suis arrêtée dans une boutique et je me suis laissée tenter. C’est la preuve que cette promotion fonctionne…du moins, auprès des voyageurs qui s’arrêtent à Pierre-Elliot-Trudeau. C’est une histoire vraie…vous n’avez qu’à vérifier avec l’équipe de tournage…


  2. Benoit Duguay dit:

    Je vous remercie pour témoignage vécu.


  3. Solene dit:

    Désolée du retard sur ce dossier…J’étais à l’aéroport hier, le 29 nov. J’ai beaucoup aimé…
    dans mes voyages, j’ai vu une super expo de dinosaures, animaux de la jungle etc. pour orner les carrousels…ça désennuie (et ds le cas des animaux, ça garde les enfants près de nous!) !
    Je pense que ça devrait devenir un lieu d’exposition, ces centres de carrousels à bagage.
    J’ai ADORÉ les soulier au peek a boo toe ROUGE ! quelqu’un connait la marque ??

    merci


  4. Pierre Tremblay dit:

    Quand je lis le journal, je ne vois même plus les publicités. C’est comme si mon cerveau a un mécanisme d’auto détection et ne les voit plus. Même chose pour la télé, je ZAP 🙂

    C’est bien vrai, l’idée du carrousel à bagage est très originale. Je crois que le fait que ce ne soit pas un lieu habituel pour faire de la publicité joue positivement sur nos émotions, on n’a pas les mêmes barrières et on peut mieux apprécier le message.



Laisser un commentaire

Livres

Consommation et nouvelles technologies

livre3

Consommation et luxe

livre1

Consommation et image de soi

livre2