Mission/objectifs

Le cours a été créé afin d’offrir aux étudiant(e)s une formation spécialisée dans l’étude de modèles de gestion des ressources naturelles, humaines et culturelles.

L’objectif du cours « Gestion du développement durable (ESG 6230) » est de développer chez les étudiant(e)s participant(e)s une expertise en gestion des ressources, à partir d’une approche multidisciplinaire qui met en comparaison des modèles utilisés au Québec, ailleurs au Canada et à l’étranger. À ce titre, le cours propose un séjour d’étude intensif à l’étranger. Pour les premières, seconde et cinquième éditions du cours (2010, 2011 et 2014), la Finlande a été retenue comme étude de cas (en 2014, nous avons ajouté une excursion en Suède). Les 3e et 4e éditions (2012 et 2013) ont conduit les étudiant(e)s en Islande. La 6e édition se déroulera en Islande (les professeurs se réservent le droit de modifier le pays en fonction des coûts ou pour toute raison logistique).  Les pays nordiques sont favorisés pour ce cours en raison de leur renommée et de leur leadership en matière de développement environnemental.

Le cours cherche à stimuler et encourager l’étudiant(e) à acquérir un regard critique sur le monde afin de développer, pour son environnement, des outils de gestion favorisant les valeurs promulguées par le concept du développement durable.

OBJECTIFS D’APPRENTISSAGE ET DE DÉVELOPPEMENT

Compétences professionnelles :

  • Développer une expertise sur la gestion d’un type de ressource en comparant les différents modèles utilisés au Québec et à l’étranger;
  • Apprendre à identifier les aspects de la culture actuelle de gestion qui vont à l’encontre des valeurs du développement durable et formuler des façons de modifier ces aspects;
  • Développer des aptitudes au niveau organisationnel et en gestion de groupe;
  • Vivre une expérience d’organisation de groupe fondée sur une démarche intellectuelle.

Compétences universitaires :

  • Développer des aptitudes pour l’observation, l’analyse et le développement d’outils de gestion en faisant appel à des méthodes de recherche établies;
  • Développer une approche multidisciplinaire de la destination hôte (s’intéresser à d’autres questions et problématiques que celles de son propre champs de spécialisation);
  • Apprendre à lire des travaux scientifiques et développer son esprit de synthèse;
  • Apprendre à formuler et à écrire ses idées de manière professionnelle et universitaire;
  • Découvrir toutes les étapes de la recherche, de l’énoncé de la problématique à la publication du rapport.

Sur le plan humain et personnel :

  • Apprendre à identifier et à surmonter les étapes du choc culturel à court et à long terme;
  • Travailler son ouverture d’esprit: acquérir au contact d’une autre culture de nouveaux points de vue;
  • Acquérir de l’expérience en milieu étranger (contacts professionnels, débrouillardise, communication et utilisation de langues étrangères, etc.).